Brumes matinales

Publié le par Alouette

Ces jours-ci, les matinées sont brumeuses avant que le soleil n'apparaisse ("après dissipation des brumes matinales", comme on dit à la météo). Quand j'habitais sur les coteaux, ça ressemblait à ça :

Je voyais le soleil se lever, puis le brouillard montait, en milieu de matinée, avant de se dissoudre, c'était un spectacle dont je ne me lassais pas.

Maintenant, j'habite dans la plaine, c'est un peu pareil et différent à la fois, je ne sais même pas si j'ai eu l'occasion de faire des photos. L'autre jour, en allant vers Toulouse au milieu de ce merveilleux paysage, avec ces nuages légers flottant paisiblement au-dessus des champs, je me remémorais un des plus beaux souvenirs de mon enfance.

J'avais entre huit et dix ans, et ma meilleure amie Isabelle m'avait invitée à passer le week-end chez sa grand-mère, en Normandie. C'est là que j'ai apprécié le beurre pour la première fois de ma vie. Jusque là, je trouvais le beurre répugnant, gras, gluant, que sais-je ? Mais ce jour-là, mon amie a insisté pour que je goûte une tartine de pain grillé bien chaude sur laquelle le beurre avait fondu... Un régal ! Depuis, j'ai appris à aimer aussi le beurre non fondu sur du pain non grillé.

Je suppose que cela se passait en automne, ou peut-être au tout début du printemps. Avant de revenir déguster des tartines grillées dans la cuisine accueillante, nous étions sorties par la fenêtre au lever du soleil, alors que les adultes dormaient encore. Nous étions allées nous promener dans les prairies humides de rosée. Et là, le miracle, la magie : un nuage flottait à quelques dizaines de centimètres au-dessus du sol. Émerveillées, nous avions joyeusement gambadé dans ce nuage.

Bien sûr, quand nous avons raconté cela aux adultes, ils ont essayé de nous faire croire qu'il s'agissait de brouillard. Mais le brouillard, nous en avions déjà vu, c'est quand le paysage est noyé dans une sorte de coton blanc qui avale tout, un peu comme ça :

Mais ce jour-là, ce n'était pas ça, c'était bel et bien un nuage, qui était au ras du sol, et nous avions marché dans le nuage !

Les adultes sont bêtes, ils ne comprennent rien, il se passe des choses très spéciales, le dimanche au lever du soleil, quand ils traînent au lit, comment peuvent-ils savoir ?


Publié dans Autour de moi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean Jacques 06/11/2009 14:05


Toujours dans la brume depuis lundi?
Bonne journée.
jj@+


Alouette 07/11/2009 17:02


eh non, il pleut maintenant, il pleut et il pleut
mais on en avait tellement besoin, ici, que je ne m'en plains pas, et je profite pleinement de mon petit poêle à bois
merci de la visite, bonne journée


NADB71 03/11/2009 11:08


Bonjour,
Merci de ton commentaire sympa sur mon blog, ce qui me permet de découvrir le tien avec beaucoup de plaisir !
J'ai particulièrement bien apprécié ce texte : marcher sur un nuage...
Promis je repasserai chez toi.. plus trop de temps (déménagement)... Je t'ajoute à mes favs
Belle journée
Nad


Alouette 04/11/2009 21:46


merci beaucoup de ta visite et bon déménagement, ce sont des moments pas toujours faciles
à bientôt


Jean Jacques 02/11/2009 17:27


Des paysages que j'aime particulièrement très tôt le matin, c'est la saison.
Aprés le beurre de Normandie, je t'invite pour déguster le fromage Maroilles sur une tranche de pain beurrée de beurre Normand.
Bonne soirée,
jj@+


Alouette 04/11/2009 21:32


miam !
pour une autre fois, merci !